affiche_noble_site_300.jpg

Paul Noble. Open Shut

Du 4 novembre 2018 au 3 février 2019.

Depuis 1995, l’artiste britannique Paul Noble déploie une île imaginaire dénommée Nobson Newton. Au moyen de vastes dessins au crayon gris, il en détaille les bâtiments, la géologie, tour à tour architecte, urbaniste et démiurge. Cette île partage de nombreux points communs avec la ville de La Chaux-de-Fonds : un certain isolement, le goût de l’angle droit, des architectures modernistes et des sculptures publiques étranges.

L’exposition a donc été conçue avec l’artiste en résonnance avec le lieu qui l’accueille. Rassemblant des oeuvres des dix dernières années, elle permet de découvrir de nouvelles orientations du travail de Noble. Outre les dessins monumentaux qui lui ont valu une importante reconnaissance, sa pratique prend également une dimension sculpturale et installative.

Après avoir minutieusement décrit les abords de sa ville, c’est comme si l’artiste pénétrait à l’intérieur d’une maison habitée de souvenirs préconscients. De nouveaux motifs apparaissent : l’irruption d’une jambe, gigantesque et incongrue comme une divinité surréaliste ; le mystère des portes, refermées sur des visions énigmatiques ; l’insistance sur l’heure qu’il est. 10h45, l’heure est un point de repère fixe et immuable à Nobson Newtown, ce qui prend un sens tout particulier dans la ville horlogère. Cette focalisation sur l’intériorité de cette île mentale s’accompagne d’une réflexion sur les transformations d’échelle. Du minuscule au gigantesque, les échelles sont bousculées au même titre que les niveaux de réalité. Nouveau Gulliver, le visiteur se retrouve lui aussi géant puis Lilliputien en passant d’une oeuvre à l’autre.

Paul Noble est né en 1963 à Northumberland. Il vit et travaille à Londres et est représenté par la Galerie Gagosian.

Plus d'informations, visites, ateliers:

www.mbac.ch