Jeanne-Odette-web.jpg

Jeanne-Odette. Points de repère.

Du 18 octobre 2020 au 17 janvier 2021.

Le Musée présente à l'étage la première rétrospective consacrée à l'artiste neuchâteloise Jeanne-Odette. Principalement connue pour son travail de licière, l'exposition "Points de repère" met en lumière différentes facettes de son art, en présentant des œuvres soigneusement sélectionnées en collaboration avec l'artiste afin de rendre hommage à sa longue carrière artistique.

Jeanne-Odette découvre l'art textile en 1953, lors d'un séjour chez Elsi Giauque, pionnière en la matière en Suisse et elle-même élève de Sophie Tauber-Arp. Fascinée par la métamorphose de la matière et du textile, elle s'adonne à différentes techniques de tissage jusqu'à développer sa propre méthode, les interférences. Les tapisseries chaotiques et fragmentées réalisées en haute-lice dans les années 1970, laissent progressivement place dans les années 1980 à des œuvres aux formes épurées qui jouent en transparences avec les différents plans qui les composent. Répondant à des commandes pour des bâtiments privés ou publics, l'artiste travaille parfois durant plusieurs mois pour réaliser des tapisseries monumentales à partir de cartons et de maquettes. Conçues avec plus de liberté et de spontanéité, les œuvres sur papier viennent compléter le corpus présenté en donnant à voir un aspect moins connu mais tout aussi remarquable de son travail.

Jeanne-Odette Evard, née Vaucher en 1930 à Bienne, vit actuellement à Cerneux-Péquignot, dans le canton de Neuchâtel.

Commissariat

David Lemaire

www.mbac.ch